orthotondiste-ducos-sourires

.

L’Orthodontie consiste à déplacer les dents et à modifier la croissance des mâchoires, afin d’obtenir un alignement dentaire harmonieux et d’améliorer les fonctions orales.
Un orthodontiste est un Docteur en Chirurgie-Dentaire, spécialiste qualifié en orthopédie dento-faciale.

La plupart des traitements orthodontiques visent à déplacer les dents pour les réaligner. Le suivi d’une croissance harmonieuse des mâchoires est un objectif majeur car il permet d’éviter les décalages ou les malpositions dentaires. Si l’objectif esthétique est essentiel, la recherche du bon fonctionnement de l’ensemble dentaire est aussi primordiale. Des dents bien alignées facilitent le brossage, évitant la formation de plaque dentaire et des bactéries qui s’y développent. Cet entretien contribue ensuite à la protection des gencives. En outre, l’Orthodontie est un moyen de prévention qui permet un meilleur vieillissement de la dentition. Conserver nos dents est de plus en plus important en raison de l’allongement de la durée de vie.

Une prévention éclairée, et si nécessaire des traitements précoces, vont éviter des interventions beaucoup plus lourdes à l’adolescence ou à l’âge adulte. Avoir négligé un problème orthodontique diminue la possibilité de solutions simples ou entraîne des compromis regrettables (extraction de dents définitives par exemple). Progressivement d’ailleurs, des problèmes traités actuellement chez l’adulte devraient disparaître compte tenu des soins effectués maintenant dès l’enfance.

Pour les plus jeunes comme pour les adultes, il est parfois difficile d’accepter un traitement. Mais des techniques de plus en plus évoluées se sont développées, particulièrement depuis ces vingt dernières années. De nouveaux alliages plus souples, utilisés pour les appareils fixes, sont à la fois très efficaces et mieux tolérés. Les dispositifs « multi attaches », traditionnellement en acier, sont maintenant discrets voire invisibles. Les appareils amovibles sont eux aussi de plus en plus légers et efficaces grâce à l’utilisation de nouveaux matériaux.

Mon dossier d'Orthodontie

Le diagnostic de l’orthodontiste est basé sur un examen clinique ainsi que des examens complémentaires effectués lors des premiers rendez-vous.

L’examen clinique comprend :

– L’étude esthétique du visage, du sourire
– L’étude des dents, de leur position, leur nombre, forme, engrènement etc.
– L’appréciation des fonctions oro-faciales et de la musculature (ventilation / déglutition / mastication / Position, forme, volume de la langue et des lèvres)

Il est toujours complété par des examens complémentaires :

– Les empreintes :
Elles sont faites afin de réaliser des modèles en plâtre des dents en situation initiale.
Notre cabinet s’équipera prochainement d’un scanner intrabuccal qui permettra une prise d’empreinte optique. À partir de cette empreinte, des modèles numériques des dents en 3D seront alors reconstitués.

– Les photos :
– Exobuccales : analyse esthétique du visage de face et de profil
– Endobuccales : analyse des rapports dentaires en occlusion

– Les radiographies :
– Radiographie panoramique : état des lieux du nombre, de la position, des axes dentaires, de leurs rapports ainsi que de l’état des racines, présence de dents surnuméraires, d’agénésies, des dents de sagesse etc.
– Téléradiographie de profil : appréciation des rapports squelettiques de profil ainsi que des axes incisifs.
– Téléradiographie de face : appréciation des rapports squelettiques de face et analyse de leur symétrie
– Radiographie de la main et du poignet : permet d’évaluer si l’enfant a fini de grandir ou s’il reste un potentiel de croissance exploitable

Comment prévenir l’apparition de malposition dentaire et/ou squelettique chez mon enfant ?

Favoriser l’allaitement au sein :

Outre les bienfaits du lait maternel, l’allaitement au sein présente de nombreux avantages fonctionnels pour le développement et la croissance correcte des mâchoires. Il oblige l’enfant à fournir un effort musculaire intense de propulsion mandibulaire de succion pour aspirer le lait.

L’hygiène :

Prévenir l’apparition de caries par l’hygiène bucco dentaire.
Dès l’apparition de la première dent : brossage par les parents
– Sans dentifrice (risque d’ingestion)
– Avec une brosse à dents adaptée

L’alimentation :

Proscrire les biberons d’eau sucrée, de sirop ou de lait le soir avant le coucher de l’enfant car ils peuvent entraîner un risque très important de « caries du biberon ». Ce qui va engendrer une extraction prématurée de dents temporaires.